Comment travailler sur le "sens" ?

Enregistrer au format PDF

  Sommaire  

 Principes théoriques

La lecture est un acte complexe mettant en jeu plusieurs compétences qui se déclinent en deux axes : celui de la maîtrise du langage et celui de la maîtrise du sens.

Lire, c’est savoir se repérer dans…

  • L’architecture du texte : pour construire le sens global d’un texte, les élèves doivent être capables de repérer les mots qui rappellent le sujet, ceux qui organisent un déroulement temporel et/ou ceux qui organisent la logique du raisonnement. Un bon lecteur est celui qui est en capacité de construire sa compréhension grâce à sa perception de l’architecture du texte.
  • L’organisation et la hiérarchisation des propos : l’organisation du sens d’un texte procède par catégorisations successives. Chaque thème apporte un argument, une explication, la justification d’un propos. Entrer dans la compréhension globale d’un texte implique d’être en mesure de faire les liens entre ces différentes formes d’information. Le mauvais “compreneur” scinde et juxtapose ces différentes catégories d’information, argument, contexte, détails, exemple, situation, contrairement au bon lecteur qui repère ces étapes en déterminant leur rôle dans ce voyage.
  • L’implicite, les “blancs” du texte : il faut aider l’élève à se représenter les “blancs” du texte en faisant des inférences. Inférer, c’est faire le lien entre un nouvel élément à comprendre et un élément antérieur permettant de l’intégrer dans le processus de compréhension. Plus ces deux éléments sont éloignés l’un de l’autre, plus il est difficile pour le faible lecteur de faire le lien.

Comprendre, c’est…

  • savoir repérer dans un texte les lieux où se construit le sens
  • emprunter plusieurs chemins qui constituent des trajets autonomes, mais interdépendants et croisés, pour construire le sens global du texte.
  • savoir utiliser des stratégies pour repérer les trajets du sens au coeur du texte et les exploiter

Pour travailler sur le SENS d’un texte, il faut donc

  • faire des reformulations partielles du texte,
  • synthétiser en vérifiant les inférences et en mémorisant les données essentielles,
  • inférer,
  • interpréter pour confirmer ses hypothèses de lecture,
  • questionner le texte,
  • écrire à propos de ce qu’on a lu.