[ ]

AccueilPour enseignerConseils de pro’Comment améliorer le niveau en lecture ?

Comment améliorer le niveau en lecture ?

 Lire pour apprendre

Consacrer un temps d’apprentissage à la lecture des textes dans chaque discipline.
Le passage du primaire au secondaire est souvent considéré comme une rupture entre des modes de transmission de connaissances centrés : au primaire, sur l’oralité et l’interactivité, au secondaire, sur l’utilisation d’écrits multiples qui revêtent un caractère disciplinaire. Le recours à la méthode ROLL est encouragée.

C’est en partie à travers des textes informatifs, notamment ceux contenus dans les manuels, que les élèves peuvent accéder aux savoirs délivrés dans les différentes disciplines scolaires. De plus, c’est souvent les textes écrits par l’élève qui attestent de son appropriation de ces savoirs. Ce type de texte a donc une importance centrale pour les apprentissages.

Développer des stratégies de lecture-compréhension.
Afin de développer des compétences dans la lecture de tout type de texte, il est important de s’exercer à décomposer l’activité (avant, pendant et après la lecture), afin de faciliter la compréhension du texte. Par exemple avant la lecture, l’enseignant pourra, avec les élèves, explorer le sommaire, le résumé, les titres et intertitres, etc. ; clarifier l’objectif de la lecture ; activer des connaissances antérieures.

L’enseignant peut également proposer l’utilisation de « cartes mentales » qui consistent à mettre sous forme de schéma les associations faites en pensée, pour résumer collectivement un texte par exemple.

Contribuer à la lecture de documents dans toutes les disciplines et participer à des projets interdisciplinaires.
Les savoirs et les discours qui les formalisent varient d’une discipline à l’autre, les enseignants de chacune d’entre elles doivent en dégager les spécificités pour aider les élèves à les comprendre. Ceci est particulièrement pertinent au collège, certains enseignants étant peu enclins à le faire, notamment pour le travail donné à la maison.

Chaque discipline peut ainsi apporter sa part à un projet interdisciplinaire sous forme de connaissances spécifiques. À cette fin, les enseignants doivent expliciter les spécificités de leur discipline et des documents qu’ils utilisent. En histoire des arts, une oeuvre comme Guernica peut être abordée du point de vue historique sur les conditions de son exécution, tandis que l’enseignant d’arts plastiques apportera aux élèves l’analyse plastique, formelle, etc.